Les Exclusive Drive vu par Eric

Tout commence vendredi 16 Mars 2017. Nous retrouvons nos aministes à l’hôtel Ibis du Mans. Comme toujours, ça fait un bien fou de les retrouver, mais cette fois-ci, ce n’est pas un meeting qui nous attend le lendemain…

En effet, samedi matin nous prenons la route tous ensemble en direction du mythique circuit Bugatti du Mans. Nous sommes conviés aux Exclusive Drive par Mini et grâce à un coup de maître de Serge !

Le matin nous profitons des différents stands autour du circuit ainsi que du spectacle sur la piste.

Les choses sérieuses débutent l’après-midi avec pour chacun de nous, deux tours au volant des nouvelles JCW, puis un autre tour en tant que passager avec un pilote. Impressionnant !

18h20, Mini a privatisé une session et Blue, la petite coupé S a l’occasion de faire ses débuts sur circuit. Le CNM est aussi représenté par la GP de notre cher président.

Parmi toutes ces JCW, Blue ne s’est pas dégonflée en mettant la gomme et elle n’a pas rougit ! (D’ailleurs elle est toujours bleue).

On applique bien les consignes vu avec l’instructeur plus tôt et les tours s’enchaînent en cherchant toujours à pousser la limite un peu plus loin.

Après 8 tours, le temps est venu de rentrer au stand. 20 minutes intenses mais que de sensations…

Je reste impressionné par le potentiel de Blue ! Sacrée petite MINI !

Encore une superbe aventure avec le CNM qu’on n’oubliera pas !

Merci MINI et surtout un grand merci à Serge pour l’organisation de cet événement !

Les Exclusive Drive vu par Sébastien

Vendredi matin 7h30, j’allume la GP pour lui faire vivre un superbe week-end.

Encore une petite journée de boulot avant de descendre retrouver les amis dans un hôtel du Mans.  La journée passe, j’ai plein de trucs à finir mais je ne pense qu’à une chose : prendre la route avec mon jouet… 17h00, c’est bon, j’ai assez bossé, j’éteins l’ordinateur, j’enfile ma veste et ciao la compagnie… Bon week-end à tous et à lundi matin.

La route s’annonce agréable avec ce joli rayon de soleil, les kilomètres défilent un par un et finalement, vers 21h00, je pénètre dans le parking de l’hôtel, je vois les amis à table, donc un petit coup sur l’accélérateur en mode sport s’impose pour annoncer mon arrivée.  Je gare la MINI et lui fait un petit au revoir en la caressant du regard.

Après une chouette soirée entre amis, je plonge sous la couette en ne pensant qu’à la journée de demain.

Samedi matin, le réveil sonne, un petit coup d’œil par la fenêtre pour vérifier que le joujou a passé une bonne nuit sur le parking et je file sous la douche.  J’enfile ma veste, je prends mon sac à dos et je descends faire un petit coucou aux amis qui prennent leur petit-déjeuner mais je les quitte tout de suite car j’ai beaucoup mieux à faire… Aller bichonner la GP.

J’arrive à ses côtés et je promets de lui faire vivre une journée fantastique. Après un bon petit bain, elle est majestueuse, plus belle que toutes les autres.

Un petit voyage en convoi avec ses petites sœurs et c’est l’arrivée sur le lieu mythique : Le circuit Bugatti du Mans.

Mon chauvinisme me fait dire que cela ne vaut sûrement pas Spa-Francorchamps et son célèbre raidillon mais je ne demande qu’à être persuadé du contraire.

Petite séance photo sur le parking et on laisse nos bébés entre elles pour aller admirer d’autres beautés.

Je ne le sais pas encore mais je ne suis qu’à l’aube d’une aventure vraiment inoubliable : découverte de belles voitures prestigieuses et uniques, repas à côté de pilotes et personnalités, tour de circuit avec les conseils de moniteurs aguerris, essai du Clubman JCW sur route ouverte (donc on y va doucement), interview par le speaker du circuit et surtout, pleins de décibels dans les oreilles.

Mais tout ça n’est rien comparé au clou de la journée… Une séance de 20 minutes sur le circuit au volant de ma GP à 18h20 précises.

Un petit regard sur ma montre, il est 17h00.  Il est temps d’aller retrouver miss MINI GP2, de lui faire un plein de SP98 et de la ramener sur le parking VIP au milieu d’une meute de modèles beaucoup plus prestigieux, mais peu importe, à mes yeux, c’est elle la plus belle.

Petit passage par l’atelier MINI pour vérifier la pression des pneus et le niveau d’huile.  Tout va bien, check ok.

Après une séance d’installation des Gopro pour immortaliser l’événement, on discute entre passionnés.  Le moteur tourne pour qu’elle soit à température à l’heure H.

18h10, l’annonce du speaker résonne dans les haut-parleurs : « les pilotes pour la séance de 18h20 sont invités à se présenter à l’entrée de la piste »

Plus une seconde à perdre, j’appelle mon copilote de choix, c’est l’ancien amoureux de ma GP (d’ailleurs, je pense qu’il l’est encore un peu). On enfile nos casques et en route pour l’aventure.

A la sortie du parking, on passe sous le panneau « entrée piste », ça y est on rentre dans l’arène.  L’espace d’un instant, on se croit pilote en passant dans la ligne des stands au ralenti.

A la sortie des stands, le préposé nous fait signe que l’on peut y aller. Une délivrance, une liberté, le signe qu’il n’y a plus de limite si ce n’est les limites de la voiture et du pilote.

On aborde les premiers virages de façon prudente et puis, au fur et à mesure des tours de roue, on reprend confiance et on repense surtout aux précieux  conseils reçus l’après-midi avec le moniteur.

Mais avec la GP, c’est tellement facile, le freinage ne faiblit pas, le châssis bascule d’une courbe à l’autre avec une aisance incroyable.  Il n’y a aucun doute, le circuit, c’est son terrain de jeu favori.

Une dizaine de tours plus tard, c’est avec une petite déception que le drapeau à damier est brandit… Le signe que malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et qu’il faut rejoindre le parking ; mais quelle aventure !!

C’est certain, je vais avoir plein de choses à raconter et une chose est sûre… J’y reviendrai !!!

Et puis, la journée ne s’est pas terminée comme ça, on s’est tous retrouvés autour d’une bonne table italienne pour nous remémorer les souvenirs de cette expérience inoubliable avant de rejoindre notre chambre avec des étoiles plein la tête.

Finalement, pour clôturer ce superbe week-end, nous avons sillonné le dimanche matin les magnifiques routes des Alpes Mancelles, une région qu’il faudra à nouveau visiter à l’avenir car ce fut vraiment un plaisir de découvrir cette superbe région.

Rendez-vous l’an prochain pour une nouvelle édition des Exclusive Drive… Vroum Vroum !!!

FacebookTwitterGoogle+Partager